L’oie dans sa cage d’or

Elle cache son visage.
Derrière ses mains fatiguées, l’image inconsciemment volée d’une femme emprisonnée dans mon regard insolent, celui d’une touriste avide du nouveau.

Moi, femme occidentale, exposée au jugement des autres au quotidien, femme dont l’image ne vaut plus rien, gratuite sur les réseaux sociaux, dépourvue de honte, sans retenue, image presque grossière…
Je la vole, son image, et la mets dans mon appareil démoniaque qui ne laisse plus la place à la poésie du souvenir humain.

Emprisonnée dans un papier brillant, la femme aux yeux bridées observe l’oie dans sa cage d’or, son regard langui, dans un marché d’une petite ville, quelque part au Vietnam.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s